Quelles sont les conditions requises pour pratiquer le ski joëring ?

Nul besoin d’être un descendeur aguerri pour goûter au ski joëring. La discipline est accessible à tout type de skieurs

 

Une seule condition s'impose toufefois : être autonome à skis càd tenir debout et maintenir les skis parallèles, comme sur un tire-fesses. Ensuite il n’y a plus qu’à se laisser glisser... Au pas, au trop ou au galop. A chacun selon ses envies.

 - « Au moindre pépin, il vous suffit de lâcher le cadre », précise Christophe André, un de nos meneurs. « C’est comme en ski nautique, ce sont vos bras qui sont le trait d’union. » Un minimum de force est donc nécessaire, même si les sorties sont tout à fait accessibles aux plus jeunes. 

 

Les enfants (à partir de 6 ans) peuvent tout à fait envisager une sortie en ski joëring. Ils sont alors emmenés en tandem (le cadre pouvant prendre deux "passagers") et les plus dégourdis peuvent eux-mêmes mener le cheval.

 

La discipline plaît beaucoup aux cavaliers même si le ski joëring relève davantage de l'attelage (techniques de menage) que de l'équitation (monte). Une chose est certaine : un bon feeling avec les chevaux est un atout non négligeable.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site